En dépit des récoltes mauvaises et des crises alimentaires, le Prés...

  •  
  • 164
  • 0
  • 1
  • French 
Dec 1, 2016 09:37
En dépit des récoltes mauvaises et des crises alimentaires, le Président a fait obstacles aux organisations internationales de secours en confisquant les réserves du Programme Alimentaire Mondial. Le pays est comparé à la Corée du Nord à cause de son programme de service militaire obligatoire qui demande tous les citoyens à recevoir d'entraînement militaire et travailler dans l'armée ou d'autres secteurs sociaux pour une période de temps indéfinie. Afin que toute la population active soir à la disposition du gouvernement, l’Erythrée permet rarement les nationaux âgés 50 ans ou moins à quitter le pays.


Face aux accusations internationales, Président Afwerki les rejette comme des choses “fabriquées” en renforçant son attitude belliqueuse envers un monde qui a longtemps ignoré la demande du pays à l'indépendance. Le seul pays qui maintient une relation normale avec l’Erythrée est l'Emirate de Qatar.


Les méthodes extrêmes adoptées par le pays sont peu utiles à créer une économie indépendante. Un tiers de l'économie eritrée consiste à l'argent envoyé de l'étranger par les expatriés du pay. Les gens sont devenu de plus en plus impatients par rapport à M. Afwerki et son discours de “se sacrifier pour le bien du pays”. Plus de 62,700 érythréens ont demandé l'asile l'année dernière, la plupart sont les déserteurs de l'armée et les lycéens qui espèrent s’échapper la service militaire quasi-carcérale.