Ayant visité quelque pays dans le Moyen-Orient et l’Afrique du sud,...

  •  
  • 239
  • 0
  • 2
  • French 
Nov 6, 2016 12:19
Ayant visité quelque pays dans le Moyen-Orient et l’Afrique du sud, je peux comprendre comment les insurrections nées d’un optimisme croissant sur les nouvelles opportunités en 2010 et 2011, se sont transformées en protestions furieuses, frustrées et désespérés. Huit million des jeunes sont inscrits officiellement comme sans emplois; dans certains pays, la majorité de la jeune population sont au chômage. Plus connectés que jamais au monde extérieur, ils traînent les rues avec rien à faire en interrogeant l’équité de leur sort.

Le mécontent est en augmentation non seulement à cause du chômage mais de la manque d’opportunité. Au sud Sudan, le pays le plus jeune du monde, seule 400 des plus de 100,000 filles de 14, 15 et 16 ans sont dans lycée. Selon les nouveaux chiffres, un total de 61 million filles et garçons n’ont pas allés à l’école primaire, la première étape de la formation. Pour la première fois dans les décennies, le progrès est à l’arrêt; malgré les engagements de la formation universelle en 2015 dans le Deuxième Objectif du Millénaire pour le Développement de l’ONU, l’Afrique est en régression. Le nombre de sans formation s’aggraverait par 2 million de plus si aucune amélioration est possible.
Learn English, Spanish, and other languages for free with the HiNative app