Il n’y avait qu’un éditorialiste connu d’un journal quotidien Harbe...

  •  
  • 216
  • 0
  • 2
  • French 
Nov 22, 2016 14:09
Il n’y avait qu’un éditorialiste connu d’un journal quotidien Harber Turk, Ece Temelkuran, qui a pris le risque en rejoignant les protestataires en dehors du tribunal. Dans le même matin, un collègue avait passé à son bureau pour lui dire qu’il avait trop de peur d’y aller, et qu’il avait déjà envoyé sa femme et ses enfants à l’étranger et leur réunirait aussitôt que possible. « Moi aussi, j’ai peur, » admit Mme.Temelkuran en regardant la foule de la manifestation, « Je suis angoissée. » Ayant opposé plusieurs fois ce qu’elle voit comme une répression contre l’opposition de AKP ou Erdogan dans ses reporatges, elle se fait toujours accompagnée d’un avocat pour faire face à la convocation possible.

En effet, plusieurs personnes sont venues à ce personnage publique identifiable pendant la manifestation, et lui a dit, « la prochaine fois, nous serons ici pour vous. »