''Où vont Monsieur les chats ?'' Haruki Murakami

  •  
  • 197
  • 0
  • 2
  • French 
May 4, 2018 10:20 traduction
J’ai écrit avant comme une métaphore de quelque chose de difficile « C’est aussi difficile que d’apprendre à un chat à donner la patte », et j’ai reçu plusieurs mails disant « Mais mon chat donne la patte ». En fait, j’étais très étonné. Selon une personne, si on leur apprenait patiemment avec de la pâtée, la plupart des chats sauraient donner la patte. J’ai eu beaucoup de chats dans ma vie, mais aucun d’entre eux n’avait l’air de me permettre un tel entraînement, de plus, je n’avais jamais eu l’idée d’apprendre aux chats à donner la patte.

Pour moi, les chats sont de bons amis, en quelque sorte, ils sont mes alter ego. J’ai l’impression que dresser un chat est un peu décalé de mon image que j’aie d’eux. Je préfère donc messieurs les chats (je me permets de les personnifier) vivent pleins de dignité. Évidemment, je ne dis pas que les chats qui donnent la patte sont mauvais (je pense que c’est quand même quelque chose), justement, je pense que messieurs les chats sont des êtres cools et libres pour moi.

De surcroît, il y a l’expression métaphorique qui signifie le fait d’être tranquille « Comme un chat emprunté ». Avant un jeune m’a demandé : « Je ne comprends pas trop. Pourquoi doit-on emprunter un chat ? ». En effet. Pourquoi doit-on emprunter un chat à quelqu’un ? Y a-t-il un rapport avec la guérison ou quelque chose de ce genre ? Non, c’est en fait pour chasser les souris. S’il y avait un chat doué pour attraper les souris, des voisins venaient demander : « Bonjour. Pourriez-vous me prêter votre chat ? ». Autrefois, il y avait souvent des souris dans les maisons au Japon, et les gens avaient des chats en guise de ‘’forces immédiates’’. Quand j’étais enfant, un chat que nous avions tuait de temps en temps des souris. Il venait me les monter l’air fier en les portant à la gueule. Donc, les chats avaient un statut indépendant comme un être qualifié dans la maison. En bref, messieurs les chats étaient à la fois des individualistes qui possédait une technique spéciale et des commerçants libéraux de sang-froid. C’était impensable de leur apprendre à donner la patte à l’époque, car ça n’avait aucun sens.

Mais aujourd’hui, les souris ont disparu de la plupart des maisons des grandes villes. À cause de ça, la raison d’être de messieurs les chats a aussi changé. Maintenant ce sont généralement des animaux domestiques. C’est peut-être la raison pour laquelle des chats qui donnent la patte en changeant leurs principes sont apparus. Il se peut qu’une réunion nationale de chats soit organisée une fois par un et qu’ils votent une décision telle que « Nous, les chats, devons revoir la structure de notre société, et pour survivre dans cette époque dure, nous avons besoin d’une réforme drastique de notre conscience ». Dans un coin d’un sanctuaire, les pattes croisées, messieurs les chats de tout le pays hochent la tête en marmonnant : « Hum, peut-être que c’est vrai ».

Mais moi, personnellement, j’aime messieurs les chats vaillants qui disent : « Espèce d’abruti ! Qu’est-ce que c’est que donner la patte ! Hum ! Je suis pas un chien, moi. Va te faire cuire un œuf ! ». Je souhaite bon courage à messieurs les chats de tout le pays.