De la mort de Julien

  •  
  • 206
  • 2
  • 1
  • French 
Jun 16, 2017 23:49
De la mort de Julien
Sommaire:
Après avoir lu “le Rouge et le Noir”, on doit avouer que c’est une grande oeuvre. C’est dans ce roman que l’auteur Standhal utilise deux techniques promises à un bel avenir: le monologue intérieur, la focalisation intérieure et la focalisation extérieure. À ce titre, il inaugure au 19e siècle un nouveau procédé de création littéraire. De plus, il utilise beaucoup de portraits psychologiques pour créer le héros, Julien Sorel, un jeune homme qui est intelligent, beau et ambitieux mais mort à la fin. Mais pourquoi Julien est-il destiné à mort? On va l’analyser un peu.

Les mots clés: la mort Julien la cause
introduction

Tout d’abord, on passe en revue la vie courte de Julien Sorel. Sous la Restauration, Julien est le petit fils d’un charpentier. À l’age 18 ans, vue qu’il retient la Bible en latin, il lui permet de devenir précepteur des enfants du maire de Verrières, M. de Rênal. Mais à cause du dévoilement de la liaison entre Julien et Madame Rênal, il quitte, passe par le séminaire de Besançon et découvre les conflits de pouvoir dans le clergé. Et puis, il devient, à Paris, le secrétaire du marquis de la Mole. Son intelligence et sa mémoire prodigieuse le mènent à de grands succès. Et peu à peu il se noue un amour conflictuel avec l’orgueilleuse fille du mauquis, Mathilde de La Mole qui est très amoureuse de Julien. C’est le rang social de Mathilde qui pousse le jeune homme à accepter cette liaison. Mais celle-ci tombe enceinte. Pour éviter le déshonneur, le marquis promettre à marier sa fille à Julien. Tout va très bien pour Julien, mais à ce moment-là, le nouvel officier laisse basculer sa vie quand il tente de tuer, dans l’église de Verrières, Madame Rênal que son confesseur a contrainte à dénoncer l’immoralisme du jeune homme au marquis. Finalement, Julien refuse de demander sa grâce et meurt dignement sur l’échafaud.
Beaucoup de lectures pensent que Julien peut éviter de mourir, mais selon le roman entière, au début, l’image de Julien est toujours anti-héros, cependant, à la fin, quand Julien choisit d’abandonner sa vie, il retrouve la pureté et la noblesse de son coeur, et son image est l’inversion compmète. Donc, on peut dire que la mort de Julien est déjà décidé pour camper cette personnage et satiriser la société d’alors.
Les causes
Le psychologue individuel Adler dit qu’il y a deux genres d’enfant qui sont facile de devenir les enfants en problèmes, l’un est trop gâté, l’autre est discriminé. Julien est juste le dernier. Il naît dans une famille pauvre. Son père et ses frères, paysans, ne savent pas lire et sont forts pour travailler. Mais lui, sa taille est mince, peu propre aux travaux de force, et si diffirente de celle de ses aînés. Cela signifie qu’il est méprisé par eux. Il est sans aucun doute que cela est le source de tous les vices. À cause de cela, Julien aspire à être respecté,